Informations sur les risques


1. Risques de marché

Nous sommes exposés au marché cyclique du bâtiment, et plus particulièrement au nombre de mises en chantiers de logements neufs. Nous estimons qu’une baisse peut nous impacter pour environ 25 % de notre marché bâtiment (Rapport annuel 2018). En 2009, lors de la dernière crise brutale dans ce secteur, notre chiffre d’affaires consolidé a ainsi baissé de 5,5 %

p


2. Risques de change

Environ 33 % de nos achats - essentiellement en Chine - sont réglés en dollar US. Notre politique est d’acheter les dollars le jour où nous devons régler les factures. Certaines filiales recourent - pour les fournisseurs importants - à des couvertures à terme ou des achats d’options, afin de fixer le cours au moment de l’achat. Mathématiquement, une variation de 10 % du dollar US aurait un impact de 7,4 millions d’euros sur le niveau de marge commerciale.

De toute façon, le prix d’achat effectif est incorporé avec un décalage de temps dans nos prix de revient et répercuté au mieux dans nos prix de vente.

Nous ne considérons donc pas les différences de change éventuelles comme un risque, mais comme un élément de notre prix de revient

p


3. Variation des cours des matières premières

Ce sont nos fournisseurs fabricants qui gèrent les achats des matières premières incorporées dans leurs produits. En cas de variation importante des cours de certaines matières premières (cuivre, acier…) nous subissons éventuellement des hausses de nos prix d’achat que nous nous efforçons de répercuter au mieux dans nos prix de vente. Il y a une grande diversité de cas selon les fournisseurs et selon les produits, ce qui rend un chiffrage précis impossible, la résultante étant un élément de la gestion de nos prix de revient et de nos marges. Il s’agit de la pratique quotidienne de notre métier depuis toujours et nous estimons gérer ces problèmes avec le minimum de risques pour nos actionnaires. Nos résultats en font foi

p


4. Risques juridiques

Dans les douze derniers mois, il n’y a pas eu de procédure gouvernementale, judiciaire, d’arbitrage ou administrative (y compris toute procédure dont nous aurions eu connaissance, qui serait en suspens ou dont nous serions menacés) qui pourrait avoir ou aurait eu récemment des effets significatifs sur la situation financière ou la rentabilité du groupe.

Le 3 avril 2017, les sociétés Thermador Groupe et ses filiales Aello et Jetly, ont été assignées devant le tribunal de commerce de Rennes par les sociétés Diffusion Equipements Loisirs – D.E.L. et Multifija qui invoquent une concurrence déloyale et du parasitisme sur le marché des équipements et accessoires pour les piscines. Nous déplorons cette action judiciaire et rejetons intégralement ces accusations. Notre avocat a plaidé le 26 juin 2018 devant la Cour d’Appel de la décision du Tribunal de Commerce de Rennes rendue le 20 mars 2018 de rejeter notre demande d’exception d’incompétence soulevée au profit du Tribunal Arbitral. Le délibéré de la cour d’Appel en date du 2 octobre 2018 a rejeté notre demande. Nous nous sommes pourvus en cassation

p


5. Dépendance vis-à-vis des clients / fournisseurs

Vous référer aux pages 8 à 11 du rapport annuel 2018 :


6. Risques environnementaux et développement durable

Nous sommes peu concernés du fait de la nature même de notre activité : la distribution.

Le seul risque environnemental est lié aux éventuelles conséquences d’un incendie : pollution de l’air par des fumées toxiques ou du sol par des effluents.

Afin de nous prémunir de ces risques et de respecter la réglementation, les derniers bâtiments construits sont équipés d’un système automatique de protection incendie ainsi que de bacs de rétention permettant la récupération des eaux éventuellement polluées

p


7. Risques de crédits

Nous avons donné en Rapport annuel 2018 (ainsi que dans la Note 22 de l’annexe aux comptes consolidés Rapport annuel 2018) des précisions sur notre gestion du risque « clients ». Nous n’avons pas d’assurance crédit.

p


8. Risques garantis par des contrats d'assurance

8-1. Responsabilité civile après livraison

Concerne les litiges survenant sur des installations où sont mis en cause des matériels que nous avons livrés.

Compte tenu des dizaines de millions de pièces que nous livrons chaque année mises en œuvre par des installateurs d’une compétence variable, nous avons toujours été impliqués dans un certain nombre de litiges. Nous sommes couverts par une assurance responsabilité civile après livraison auprès d’une grande compagnie d’assurance


8-2. Autres risques

Nous sommes couverts par des contrats d’assurance auprès de compagnies de premier plan pour :

  • Incendie, vol, dégâts des eaux pour nos bâtiments et nos stocks,
  • Assurance véhicules, particulièrement pour notre parc d’engins de manutention. Nous veillons de très près à la formation et au comportement de nos magasiniers conducteurs de ces engins.

p


9. Risques liés au personnel, malhonnêteté, détournements, vols…

Du fait de notre structure en petites sociétés, les dirigeants de nos filiales sont très proches de leur personnel et très attentifs à leur bon comportement et à leur bon esprit.

p


10. Risques mineurs

10-1. Risques de taux

Nous avons souscrit en 2017 et 2018 quatre emprunts auprès de CM-CIC et la Société Générale, à un taux fixe sur 5 ans. Un remboursement anticipé est possible sans frais. Nous ne sommes donc pas exposés au risque de taux.


10-2. Risque de liquidité

La société a procédé à une revue spécifique de son risque de liquidité et elle considère être en mesure de faire face à ses échéances à venir. La situation au 31 décembre 2018 est positive (Rapport annuel 2018), de plus le groupe a des lignes de découvert non utilisées.


10-3. Risque sur les placements

Les excédents de trésorerie sont placés le cas échéant sur des comptes à terme ne représentant ainsi aucun risque.


10-4. Activité de développement

Néant

p



Rapport Annuel 2018


Télécharger le Rapport Annuel 2018