10 Objectifs de Développement Durable


Thermador Groupe a sélectionné 10 Objectifs de Développement Durable (ODD)

parmi les 17 ODD définis par l’ONU.


Ces objectifs s’intègrent dans notre chaîne de valeur présentant notre stratégie et notre engagement en tant qu’acteur économique. L’évaluation de l’impact environnemental et social concerne l’ensemble des sociétés incluses dans le périmètre de consolidation, basées en France et en Belgique.

Pour illustrer les contributions de Thermador Groupe aux objectifs de développement durable des Nations Unies, ces derniers sont mis en regard de nos indicateurs de performance extra-financières.






A


ACCÈS À LA SANTÉ

 

Des salariés en bonne santé et en situation de bien-être sont plus impliqués dans l’entreprise et participent à sa compétitivité. La réduction des risques psychosociaux, des troubles musculo-squelettiques et d’autres risques liés à la santé au travail y contribue également. Nous retrouvons ces valeurs dans notre groupe.



SANTÉ, SÉCURITÉ


Nos dirigeants et managers sont à l’écoute de leurs équipes pour améliorer les conditions de travail. La majorité des bureaux dans nos filiales est dorénavant aménagée de plafonds acoustiques. Nous cherchons ici à coupler l’avantage des bureaux ouverts qui favorisent une bonne communication entre les personnes et celui d’un niveau sonore maîtrisé permettant à chacun de se concentrer sur son travail. Une grande part des bureaux de nos commerciaux sédentaires en charge du traitement des appels téléphoniques de nos clients est également équipée de cloisonnettes acoustiques.
En permanence, chaque responsable de magasin est habilité à prendre des décisions immédiates pour garantir la sécurité des équipes travaillant au magasin. Dans notre métier, c’est incontestablement à cet endroit que nous rencontrons les plus grands risques d’accident. Nous veillons ainsi au strict respect des consignes, à la qualité des sols pour limiter le bruit, les vibrations et la poussière, à la propreté, à l’état de fonctionnement des chariots et à la luminosité à l’intérieur des entrepôts. Cela se traduit par des décisions concrètes comme :
• le choix de l’éclairage de la technologie LED dans 6 de nos entrepôts représentant 59 % des surfaces d’entrepôt,
• le choix d’être propriétaire de tous nos engins de manutention qui sont entretenus régulièrement pour assurer une conduite en toute sécurité pour nos équipes logistiques,
• le choix d’engins de manutention avec plateforme élévatrice pour permettre à nos magasiniers-préparateurs de commandes d’accéder en toute sécurité au niveau de picking en hauteur,
• l’équipement de caméras de nos engins de manutention grande hauteur,
• la formation de toutes nos équipes logistiques au certificat d’aptitude à la conduite en sécurité et aux gestes et postures.
Avec l’apparition de 6 nouveaux facteurs de risque de pénibilité à compter du 1er juillet 2016, nous avons mené des études sur la pénibilité pour chaque poste dans nos équipes logistiques. Les gestes répétitifs ont été analysés en interne par nos équipes en s’appuyant dans certains cas sur l’ergonome de la médecine du travail. En 2020, nous avons entrepris de lancer un nouveau mode de formations gestes postures pour nos équipes logistiques.
Nous avons également commencé à équiper nos magasiniers d’ergosquelette afin de lutter contre les troubles musculo-squelettiques (T.M.S.). Sferaco a d’ailleurs commandé en 2020 4 modèles, 2 pour le soutien des épaules (pour la préparation de commandes) et 2 pour le soutien du dos (pour la réception).

E-PARCOURS & TERRAIN PRÉVENTIF
Un parcours sur-mesure a été imaginé avec l’équipe de la société SQUARECHAMPS afin de répondre aux enjeux de la prévention, mais aussi de la Qualité de Vie au Travail des collaborateurs. Après l’audit réalisé dans 9 de nos filiales par un sport scientist, Anaël Aubry, une e-conférence sera animée par Charles Pagès. Le parcours prendra fin sur le premier semestre 2021 avec le retour des deux intervenants.


UN FAIBLE ABSENTÉISME

202020192018
Nombre de jours d’absence6 6155 0193 842
% du temps travaillé4,0 %3,8 %3,1 %
Dont congé maladie73 %69 %80 %
Dont congé maternité ou paternité14 %16 %10 %
Dont accident du travail ou maladie professionnelle12 %14 %10 %
Taux absentéisme (1)3,9 %4,0 %3,2 %
Nombres d’A.T.161615
Nombres de M.P.300
Taux de fréquence des accidents (2)13,6617,1317,22
Taux de gravité des accidents (3)0,350,770,45

(1) nombre de jours d’absence en jours ouvrés / 251 x effectif global, on inclut dans le calcul les absences
pour maladie dont maladies professionnelles, accident de travail et de trajet,
maternité et paternité.

(2) nombre d’accidents avec arrêt x 1 000 000 / Nombre d’heures travaillées.
(3) nombre de jours perdus pour accident du travail ou maladies professionnelles x 1 000 / nombre d’heures travaillées.
A.T. = accident du travail et M.P. = maladie professionnelle.

L’absentéisme dans les filiales du groupe est nettement inférieur à la moyenne nationale. Il reflète sans doute la bonne santé et l’excellente motivation des personnes.
En 2020, nous avons intégré les données de nos nouvelles filiales, dont les Établissements Édouard Rousseau. Cette filiale, qui représente 14,2 % de nos effectifs au 31/12/2020, comptabilise 16,7 % des jours d’absences du groupe en 2020 dont 26 % sont des congés maternité-paternité.
En 2020, pour un nombre d’accidents équivalent à 2019, nous observons une forte hausse du nombre de jours d’absence liés à une augmentation des congés maladie. Les données chiffrées ont été retraitées des congés maladie liés à la crise de la Covid-19.
À noter que 12 de nos filiales terminent l’année sans aucun accident du travail en 2020, contre 7 en 2019.
Nous enregistrons 3 maladies professionnelles au sein de nos équipes logistiques. Cette donnée est à mettre en lien avec l’ancienneté au sein de ces équipes. 20 % de nos collaborateurs en logistique ont plus de 25 ans d’ancienneté. Nous gérons des carrières longues qui nous conduisent à revoir continuellement les méthodes de travail afin de soulager les opérateurs en préparation de commandes et en réception.


UNE ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE

Nos salariés disposent dans chacune de nos filiales d’une cuisine équipée leur permettant d’apporter leur déjeuner et de manger en fonction de leur pratique alimentaire. Une restauration collective est également proposée à une distance raisonnable. L’employeur participe à hauteur de 3,56 € par repas. Cette restauration collective nous permet d’éviter un gaspillage alimentaire puisque cette solution de restauration est commune à plusieurs sociétés de la zone d’activité de Saint-Quentin-Fallavier. Les déchets alimentaires sont traités par cette société de restauration collective.
Panier Bio direct PBtub : du bio en direct du producteur livré à domicile. C’est la proposition faite aux salariés de PBtub et Axelair depuis maintenant deux ans.

QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL

logo QVTEn 2017 chaque filiale a pris l’initiative de soumettre un questionnaire intitulé « baromètre de la qualité de vie au travail ». Les salariés du groupe se sont saisis de ce nouveau mode d’expression puisque 94 % d’entre eux ont répondu. Ce travail a été mené par un comité de pilotage inter-filiales et une société spécialisée (Optim Ressources) qui a garanti l’anonymat des participants.

En toute transparence, les résultats de ce baromètre social ont été présentés en réunion générale dans nos filiales. Des groupes de travail se sont créés pour mieux appréhender les points d’amélioration soulevés dans le cadre du baromètre social et établir par filiale un plan d’action.
Nos filiales FGinox et Sodeco Valves ont également réalisé en 2018 un baromètre social.
Nous réitérerons cet exercice en 2020 et 2021 afin de mesurer l’impact des décisions prises.

À la demande des salariés, les filiales ont multiplié les initiatives pour permettre aux salariés de se détendre durant les moments de pause : salles de repos, babyfoot, table de tennis de table, terrains de pétanque, pratique du qi gong, du Pilates, du body balance et du yoga, espaces de pique-nique, prêts de chaises longues…
Notre filiale Jetly est dotée d’une salle de sport ouverte à toutes les filiales de Saint-Quentin-Fallavier. Des cours sont dispensés par un coach sportif.
Nos filiales regorgent d’initiatives tout au long de l’année pour animer la vie de l’entreprise. C’est notamment le cas de notre filiale Axelair qui a organisé sa semaine qualité de vie au travail.

Pour faire suite à la période particulière du confinement, et intégrer les nouveaux arrivants, Axelair a mis à l’honneur la QVT toute la semaine du 20 au 24 juillet dernier. L’idée était de rythmer la semaine d’animations promouvant la convivialité, le vivre et travailler ensemble.
Cela a été l’occasion de partager la stratégie pour 2020 et la déclaration de performance extra-financière d’Axelair (D.P.E.F.). Au programme un thème par jour : Positive attitude, Bien-être / Méditation et relaxation, Environnement / Développement durable, Nutrition et équilibre, Bienveillance. Une expérience très appréciée par les salariés, qui ont déjà émis leur souhait de réitérer l’expérience plus souvent.

AMBIANCE FESTIVE ET SPORTIVE
En 2020, nous avions le projet d’organiser une sortie vélo dans le mont Ventoux. La crise de la Covid-19 ne nous a pas permis de réaliser cet événement destiné à nos équipes. Les salariés de notre filiale Sodeco s’étaient beaucoup entraînés en préparation de cet événement. Ils ont organisé ainsi le 25 septembre un beau tour de 50 kilomètres avec 1 000 mètres de dénivelé comme alternative à la montée du mont Ventoux.

ARRIVÉES - DÉPARTS

202020192018
Nombre d’embauches en CDI56 7380
Nombre d’embauches en CDD261321
Dont embauches au-delà de la 50e année295
Nombre de départs655964*
Dont départs à la retraite623
Dont démissions222727
Dont licenciements151326
Dont fin de CDD18178
Taux d’entrée12,3 %17,1 %21,2 %
Taux de départ9,7 %11,7 %13,4 %
Taux de rotation11,0 %14,4 %17,3 %
Ancienneté moyenne (année)9,768,88 8,85
Création d’emplois252246

 

Notre groupe offre de la stabilité en privilégiant le recrutement en CDI. Notre taux de départ reste faible à 9,7 % en 2020.

Le taux de rotation est défini comme la moyenne des taux d’entrée et de départ :
• taux d’entrée = nombre total d’embauches divisé par l’effectif total ;
• taux de départ = le nombre total de départs de collaborateurs divisé par l’effectif total.

*Dont 17 départs liés à la cession du fonds de commerce de Sodeco Sedin, à la fusion du Groupe Valfit avec Sferaco et à l’acquisition du fonds de commerce de Vortice France par Axelair. Le taux de départ corrigé de ces départs exceptionnels est de 9,8 %.

RESPECT DE LA VIE PRIVÉE DE NOS COLLABORATEURS

Ils sont invités à respecter les horaires et à ne pas les dépasser. Pour ceux qui sont au forfait jour, nous contrôlons qu’ils respectent les temps de repos imposés par la loi et qu’ils n’abusent pas de la connexion à distance. La mise en place du forfait jour au travers d’accords d’entreprise dans dix de nos filiales répond à la demande de nos salariés sur la flexibilité des horaires.

Nos équipes sédentaires vivent au rythme des clients qui les sollicitent pendant les heures de bureau au téléphone, par fax et par mail pour des conseils, des délais, des offres prix, des déterminations de matériel, du service après-vente, et des commandes. Nos équipes logistiques commencent plus tôt le matin pour alimenter les premières ramasses de nos partenaires transporteurs.

L’horaire de travail varie de 35 heures chez les Établissements Édouard Rousseau à 40 heures chez Sodeco. Les autres horaires sont de 37 heures dans nos filiales basées à Saint-Quentin-Fallavier, 37,5 heures à Brignais et 39 heures à Valence et Vierzon. Dans le cadre de la loi des 35 heures, 2 ou 4 heures hebdomadaires sont considérées comme heures supplémentaires.

Le nombre d’heures supplémentaires réalisées en 2020 dans le groupe a été de 43 321 heures, correspondant essentiellement aux 2 ou 4 heures hebdomadaires mentionnées ci-dessus. Ces heures supplémentaires représentent 3,7 % du total des heures travaillées. Tous les temps partiels dans le groupe Thermador sont choisis par les salariés qui en bénéficient.

À la suite de notre questionnaire sur la qualité de vie au travail, nos salariés ont exprimé leur volonté de plus de flexibilité dans leurs horaires de travail avec dans certains cas le recours au télétravail. La crise de la COVID-19 nous a conduits à proposer le télétravail. Des accords d’entreprise sont en cours d’élaboration ainsi que des chartes de télétravail pour pouvoir proposer cette flexibilité à nos salariés qui le souhaitent.



ACCÈS À UNE ÉDUCATION DE QUALITÉ

La formation initiale et la formation continue permettent aux personnes de s’adapter plus rapidement au monde dans lequel elles vivent, aux évolutions et au fonctionnement des entreprises, qui sont les premières à bénéficier de la mise en pratique des savoirs, savoir-faire et savoir-être. Ainsi, favoriser les formations permettant une montée en compétence des collaborateurs de l’entreprise est un facteur clef de réussite à long terme (adaptation, compétitivité, efficacité, etc.).



FORMATION ET GESTION DES COMPÉTENCES


202020192018
Budget formation en % de la masse salariale1,63 %2,67 %2,21 %
Heures de formation8 49110 4078 384
Nombre de personnes formées393431318


Ce budget formation ne comprend pas le coût du temps passé (salaires + charges) pour les formations internes.

En 2020, nous avons maintenu nos efforts de formation et profité d’une période plus calme en termes d’activité pour former nos équipes, dont 60 % de non-cadres. Il faut rappeler qu’en 2019, nous avions formé tous les comités de direction de nos filiales soit plus de 90 personnes pour un total d’heures de 360 heures de formation.


FORMATION EXTERNE

Séminaires pour les équipes commerciales, formations pour les managers de proximité, stages de développement personnel, cours de langues, formation sécurité..., nous sollicitons régulièrement des organismes extérieurs pour maintenir et développer le niveau de nos équipes.

Comme en 2019, nous avons mis en ligne à destination de l’ensemble de nos salariés la formation dispensée par l’École de la Bourse « Les clés pour bien investir en actions ».

FORMATION INTERNE

Nous avons en interne un important capital de connaissances sur nos métiers qui est transmis par nos experts aux nouveaux arrivants. Cette transmission se fait par des cours magistraux, des travaux pratiques, de l’accompagnement et des supports écrits spécifiques.

Des sessions de formation interfiliales sont également organisées, et particulièrement pour les équipes qui travaillent à l’export.

Enfin, Jetly, Sferaco et Thermador ont développé des modules destinés aux clients dans des salles de formation dédiées et sont reconnus comme organisme de formation.

ENTRETIEN INDIVIDUELS

L’entretien individuel reste un moment d’échange pour recueillir les attentes en matière de formation et d’évolution des compétences. 84 % des salariés ont pu échanger avec leur supérieur hiérarchique direct à l’occasion d’un entretien individuel annuel qui a lieu généralement au cours du premier trimestre.

Nous n’imposons pas aux managers de grilles standard ou de méthodologie formalisée. Nous leur laissons animer leurs équipes selon leur sensibilité et notons que certains d’entre eux ont privilégié un dialogue permanent plutôt qu’un entretien annuel formel. Par ailleurs, et conformément à la loi, tous les salariés ont pu s’exprimer lors d’un entretien professionnel au cours des deux dernières années.

RECRUTEMENT ET INTÉGRATION

Nos filiales font des efforts particuliers en matière d’intégration des nouveaux collaborateurs. Chaque collaborateur bénéficie d’un programme d’intégration lui permettant de découvrir tous les services de l’entreprise qu’il rejoint. Ce programme s’étale sur plusieurs semaines. Pour connaître les réalités du terrain, les commerciaux sédentaires et les acheteurs accompagnent parfois nos commerciaux itinérants chez nos clients. De même, les commerciaux itinérants et sédentaires passent quelques jours au sein de nos équipes logistiques pour préparer les commandes de nos clients. Ce processus permet à chacun de prendre connaissance des contraintes des autres services de l’entreprise pour une meilleure efficacité et dans le respect de chacun.

Dans nos filiales nous avons également accueilli 25 personnes en alternance, en stage ou en apprentissage au cours de l’année 2020. Cela a permis à nos équipes de participer à la formation de ces jeunes dans un milieu professionnel bienveillant.




ÉGALITÉ ENTRE LES SEXES

L’entreprise est un lieu de mixité sociale très important. Une égalité de traitement a un impact positif à tous les niveaux de l’entreprise, en développant les potentiels de chacune et chacun et en supprimant les situations de malaise. L’égalité femmes-hommes bénéficie également aux hommes en leur permettant de mieux s’impliquer dans leur vie familiale et en combattant les stéréotypes. Par ailleurs, les entreprises qui investissent dans l’égalité ont plus de succès, une meilleure efficience organisationnelle et une meilleure productivité.


ÉGALITÉ FEMMES-HOMMES


Lors des embauches ou des réévaluations de salaires, seuls la compétence, l’expérience, les qualités relationnelles, l’efficacité, la capacité créative, le discernement, l’esprit de synthèse et l’implication sont pris en compte. Sur la base de ces critères et indépendamment du sexe ou de tout autre critère discriminant, les salariés de Thermador Groupe ou des filiales bénéficient bien évidemment d’un salaire fixe similaire pour des postes directement comparables au sein de chaque société. Ils ont d’ailleurs l’occasion de le vérifier pour la grande majorité d’entre eux puisque la pratique de la transparence des salaires au sein de chacune de nos filiales perdure depuis la création de Thermador en 1968. Cette pratique vertueuse pousse chaque décideur à réfléchir posément avant toute embauche ou toute augmentation de salaire. Parmi les sociétés qui nous ont rejoints, Mecafer a adopté cette pratique au début de l’année 2018. En prenant le temps nécessaire pour convaincre les managers et salariés de ces avantages, nous comptons bien la diffuser progressivement chez Sodeco, FGinox, les Établissements Édouard Rousseau, Distrilabo et Thermacome.
Depuis l’origine, le pouvoir est harmonieusement réparti entre les femmes et les hommes : celles-ci occupent 45 % des postes d’administrateurs du groupe, 34 % des postes de direction au sein des filiales, et 35,7 % de l’auditoire lors de la réunion « enjeux et projets » qui a réuni 112 personnes le 4 février 2020. Nos trois comités au sein de notre Conseil d’Administration sont présidés par trois femmes, Karine Gaudin (comité d’audit), Laurence Paganini (comité des rémunérations) et Mathilde Yagoubi (comité du développement durable).



INDEX 2020 DE L’ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE AU SEIN DES FILIALES DE THERMADOR GROUPE

Dans le cadre de la loi du 5 septembre 2018 pour « La liberté de choisir son avenir professionnel », et conformément au décret du 8 janvier 2019 visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, Thermador Groupe et ses filiales ont calculé leur index de l’égalité professionnelle.
Cet index, sur 100 points, est calculé sur la base de cinq indicateurs :
1 - L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes.
2 - L’écart de taux d’augmentations individuelles de salaire entre les femmes et les hommes.
3 - L’écart de taux de promotions entre les femmes et les hommes.
4 - La part de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année de leur retour de congé de maternité.
5 - Le nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations.

ScoreScore Maximum
Indicateur 1 - Écart de rémunération 3740
Indicateur 2 - Écart Augmentations 2020
Indicateur 3 - Écart Promotions 1515
Indicateur 4 - Augmentation Retour Congé Maternité 1515
Indicateur 5 - Sexe sous-représenté parmi les plus hautes rémunérations 010
Total87100

Le score obtenu sur l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes à catégorie sociale professionnelle comparable et tranche d’âge comparable de 37 sur 40 reflète nos principes de rémunération fondés sur les compétences et non sur le sexe.
Nous obtenons le score maximal sur les écarts d’augmentation et de promotion : en 2020, 75,6 % des femmes et 75,2 % des hommes du groupe Thermador ont bénéficié d’une augmentation et 2 % des salariés, hommes et femmes confondus, ont été promus.
La prise en compte depuis 2019 de l’index sur les augmentations en retour de congé maternité dans notre politique salariale nous permet également d’atteindre les 15 points maximums sur cet indicateur.
Nous obtenons un score de 0 sur 10 avec une seule femme parmi les 10 plus hautes rémunérations de Thermador Groupe, ce qui reste un axe de progrès.

Sur les 20 plus hautes rémunérations, les femmes sont au nombre de 6.

SALAIRES ET PARTAGE DES BÉNÉFICES

Les rémunérations et primes individuelles sont pensées au niveau des filiales et les paies faites à ce même niveau. L’échange d’informations et des bonnes pratiques au niveau des dirigeants des filiales permet d’assurer la cohérence de l’ensemble.





ACCÈS À L’EAU SALUBRE ET À L’ASSAINISSEMENT

Optimiser sa consommation d’eau et ses rejets permet de réduire les coûts et les risques pour l’entreprise.

Traiter et recycler les eaux usées permet d’éviter certaines taxes et peut permettre de réduire les quantités d’eau utilisées.



En tant que distributeur spécialisé dans la circulation des fluides, Thermador Groupe au travers de ses filiales a développé des produits permettant d’assainir les eaux et de les rendre salubres.

Thermador, Sferaco et Sectoriel offrent des gammes permettant le traitement des eaux grises. Jetly commercialise des systèmes de récupération d’eau de pluie ainsi que des solutions de traitement et d’assainissement des eaux usées.

En plus de ses gammes existantes, en 2018, Jetly a lancé un dispositif d’assainissement autonome innovant basé sur la technologie de la lombrifiltration qui utilise des vers de terre (lombrics) pour épurer les eaux usées organiquement polluées.

La solution Bioturbat a été présentée dans plusieurs salons en 2019, avec un accueil très positif des professionnels de l’ANC. Elle fait l’objet d’installations pilotes avec une très grande satisfaction à la fois des travaux publics pour la mise en œuvre, et des utilisateurs que Jetly suit pour le fonctionnement.

Afin de profiter d’une très grande surface de toiture, le bâtiment de Jetly, construit en 2008, est équipé d’un système de récupération d’eau de pluie. En 2019, Jetly a remis en état le pompage des eaux de récupération d’eau de pluie.

Quatre de nos bâtiments sont des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE). Ces installations sont consommatrices d’eau potable et représentent 34,5 % de nos consommations. La part des 34,5 % a augmenté en 2020 à la suite du remplissage initial des cuves de sprinklage du nouveau bâtiment de Dipra. Cela a représenté 23,7 % de nos consommations. La nouvelle réglementation nous permet dorénavant de tester la qualité de l’eau. Si cette qualité de l’eau est satisfaisante, il n’y a pas nécessité à renouveler l’eau des cuves. Cela nous a déjà permis d’économiser de l’eau en 2020.

Plusieurs de nos bâtiments sont équipés d’adoucisseurs pour améliorer la qualité de l’eau utilisée dans nos équipements.


Mise en situation de la Globus (cuve de récupération d'eau de pluie) sur un terrain de maison individuelle.


Le nouveau bâtiment de Dipra est équipé d’un système enterré de récupération d’eau de pluie.




RECOURS AUX ÉNERGIES RENOUVELABLES

Thermador Groupe, au travers de ses filiales, commercialise des produits permettant l’usage d’énergies renouvelables, comme le solaire.

 



La société Thermador distribue des panneaux solaires thermiques et des panneaux solaires E.C.S. (Eau Chaude Sanitaire). Ces panneaux, couplés à des ballons d’eau chaude, offrent à la fois des solutions de production d’eau chaude sanitaire ou de préchauffage de l’eau du circuit de chauffage.


UTILISATION D’ÉNERGIES RENOUVELABLES POUR NOS BÂTIMENTS

Depuis 2018, Thermador Groupe a signé un contrat d’électricité certifié d’origine renouvelable (Énergie Verte) pour une durée de trois ans. Neuf de nos filiales bénéficient du contrat. Cela représente 65 % de nos consommations électriques en 2020.
Ainsi une partie de l’électricité produite à partir de sources d’énergies renouvelables appartenant au parc de production d’EDF a été injectée sur le réseau d’électricité par EDF pour le compte de ces neuf filiales.
En 2020, nous avons lancé un appel d’offres au titre de nos consommations d’énergie (gaz et électricité). Le but de cet appel d’offres était double :
- intégrer l’exhaustivité de nos sites dans le cadre d’un contrat d’électricité certifié d’origine renouvelable (Énergie Verte),
- mettre en place une compensation carbone au titre de nos consommations de gaz naturel.
Nos objectifs ont été atteints dans le cadre d’un nouveau contrat avec ENI qui s’appliquera en 2021.

MISE EN PLACE DE PANNEAUX PHOTOVOLTAÏQUES DANS NOS NOUVEAUX ENTREPÔTS

La SCI Thely intègre depuis 2018 pour ses nouvelles constructions dans son cahier des charges la mise en place de panneaux photovoltaïques permettant ainsi d’avoir des sites en autoconsommation en énergie solaire. Nous profitons des surfaces en toiture de nos entrepôts pour installer ces panneaux photovoltaïques. Cela nécessite des investissements supplémentaires à la construction qui s’amortissent au bout de 10 ans.
En 2020, un premier audit énergétique a été réalisé pour notre filiale Sferaco. Cet audit avait deux objectifs : permettre à Sferaco d’être en conformité avec l’obligation d’audit et d’identifier les pistes d’optimisation. L’audit est obligatoire pour les entreprises dont le chiffre d’affaires excède 50 millions d’euros ou dont l’effectif dépasse 250 salariés.
À la suite de cet audit, nous avons lancé l’étude pour le bâtiment occupé par Sferaco de l’installation de panneaux photovoltaïques. Ceci représente un certain nombre de contraintes de charges notamment au niveau de la résistance des charpentes déjà posées que nous allons analyser.
Le panneau solaire Stratos 4S est un système de production d’eau chaude sanitaire compact, à haute efficacité, fonctionnant sans électricité. Protégé de la surchauffe par un ingénieux système d’obturation automatique, il est également doté d’une isolation très performante permet son installation dans des zones avec des températures jusqu’à -20 °C. Le panneau solaire Stratos 4S peut fournir
100 % des besoins en eau chaude sanitaire en été, plus de 70 % en moyenne saison et un apport non négligeable en hiver en complément d’une autre énergie.

DÉMARCHE DANS LE CADRE DU DÉCRET TERTIAIRE

En vigueur depuis le 1er octobre 2019, le décret tertiaire vient compléter la loi ÉLAN (Évolution du Logement de l’Aménagement et du Numérique) du 23 novembre 2018. Ce nouveau décret impose aux entreprises de réaliser des économies d’énergie dans les bâtiments à usage tertiaire de plus de 1 000 m².

L’esprit de la loi est d’encourager la collaboration entre le propriétaire et le locataire et appliquer de concert les actions d’économie d’énergie.

Le calendrier à respecter est le suivant :


La taille de notre parc immobilier nous impose donc l’application de ce décret. En 2020, nous avons choisi le prestataire qui nous accompagnera dans cette démarche.

Un premier objectif sera de transmettre les données de consommation pour l’ensemble de nos bâtiments dont nous sommes propriétaires. À la suite du dépôt de nos données, une attestation numérique annuelle intégrant un système de notation « Éco Énergie Tertiaire » sera générée. Cette notation nous permettra d’exprimer la démarche de réduction des consommations par rapport aux objectifs attendus.

Ce décret tertiaire est vu au sein du Groupe Thermador comme l’opportunité de s’engager dans une démarche commune entre le propriétaire la SCI Thely et les filiales opérationnelles locataires des bâtiments.




GÉRER NOS TALENTS

Notre personnel est au centre de notre chaîne de valeur. Notre groupe réunit 668 salariés au 31 décembre 2020, représentés par 230 femmes et 438 hommes. Sur 668 salariés, 650 sont en CDI et 18 en CDD. 603 travaillent en France et 65 hors de France. 



Notre personnel

F.H.202020192018
Direction générale, commerciale, administrative et achat2242644651
Commerciaux itinérants8127135108100
Technico-commerciaux sédentaires8472156124114
Achat-marketing3128594738
Personnel administratif6325885148
Personnel d’entrepôt22144166127125
Total230438668503*476

F. = Femme et H. = Homme

* Hors Ets E. Rousseau, Rousseau SA et Distrilabo

202020192018
de 20 à 29 ans885556
de 30 à 39 ans158147151
de 40 à 49 ans224160150
de plus de 50 ans198141119
Total668503*476

* Hors Ets E. Rousseau, Rousseau SA et Distrilabo

F.H.202020192018
Cadres43170213174163
Agents de maîtrise1648643439
Employés171220391295274
Total230438668503*476

F. = Femme et H. = Homme

* Hors Ets E. Rousseau, Rousseau SA et Distrilabo


INTÉRIMAIRES

Le recours à des intérimaires est normalement limité au remplacement de personnel malade ou en congé maternité et aux pointes saisonnières d’activité.

TRAVAILLEURS HANDICAPÉS

Nous faisons travailler régulièrement des E.S.A.T.* pour des travaux simples de montage ou de conditionnement.
L’entretien de nos espaces verts est confié à un centre d’aide par le travail Isatis (E.S.A.T. situé à Villefontaine, en Isère), pour tous nos sites localisés à Saint-Quentin-Fallavier (38).

En 2020 Jetly a reconduit un accord avec une association, Messidor, Gestionnaire d’établissements de Travail Protégé en Région Auvergne-Rhône-Alpes, qui travaille au rétablissement des personnes en situation de handicap psychique. Cette association a mis à disposition deux travailleurs handicapés que Jetly a retenu pour le conditionnement de petites pièces détachées. Ce partenariat s’est déjà dénoué par l’embauche d’un travailleur handicapé en CDI chez Jetly au 1er janvier 2020.
Cette mission de vrai partenariat permet non seulement à l’entreprise de trouver stabilité, efficacité et économie pour cette opération, mais également pour le travailleur de se réinsérer par le travail et de trouver un environnement favorable à son épanouissement personnel. Cette collaboration existe depuis plus de 5 ans.
Au titre de ce partenariat de longue date, Messidor a réalisé un film sur l’association et le retour à l’emploi des personnes dont elle s’occupe. Ce film a été projeté lors des matinales du MEDEF pour promouvoir l’employabilité des handicapés psychologiques. Jean-François Bonnefond, Raphaël Loprieno, Thierry Piccerelle et Anthony Cano ont été interviewés dans ce film qui a été diffusé le 8 octobre 2020 à la Matinale Handicap au MEDEF LYON-RHÔNE.

202020192018
Nombre de salariés handicapés1257
Montant payé aux E.S.A.T.* en K€312279488
*Établissement et Service d'Aide par le Travail.

* Work rehabilitation scheme for the disabled.

DIALOGUE SOCIAL

Seize de nos filiales emploient plus de onze salariés, trois plus de cinquante. Parmi ces filiales, dix sont dotées d’un Comité Social et Économique.
Au sein de chaque filiale, une réunion mensuelle d’information et de dialogue réunit l’ensemble du personnel.
L’équipe dirigeante présente et commente la situation : chiffre d’affaires, marge, frais, résultats. Elle répond aux questions. Si le chiffre baisse, les commerciaux sont interpellés ; s’il y a des ruptures de stock, le service achats est mis en cause ; si les frais augmentent, on analyse et on cherche pourquoi ; si le résultat baisse, chacun s’inquiète pour sa prime de fin d’année...
Dans les plus grandes de nos filiales, des réunions par service sont également organisées afin de libérer la parole. L’expérience nous montre en effet qu’il est difficile pour certaines personnes de s’exprimer au sein de grands groupes. Le rôle des cadres et agents de maîtrise est de ce point de vue primordial pour faire remonter les questions ou remarques afin qu’une réponse soit apportée collectivement.
Nos organigrammes plats favorisent la bonne circulation de l’information.
Tout cela se passe dans le dialogue et la transparence.
En avril 2016, l’Assemblée Générale a nommé une salariée au poste d’administrateur sur proposition du Conseil d’Administration.
Avec 178 salariés sur un seul site en 2004, le groupe Thermador compte désormais près de 670 personnes réparties sur 10 sites. Cette nouvelle dimension implique d’utiliser de nouveaux outils de communication interne.
Notre plateforme collaborative THERMALINK est disponible depuis septembre 2019 pour tous les salariés de Saint-Quentin-Fallavier et pour ceux de FGinox, Mecafer/Domac, Sodeco et les Établissements Édouard Rousseau. Le trombinoscope offre de nouvelles fonctionnalités
de recherche. Cette plateforme collaborative constitue un vrai réseau social d’entreprise nous permettant de communiquer, d’échanger des documents et de bonnes pratiques.

Charte boursière

En savoir plus

Calendrier des fenêtres positives pour les dirigeants et les salariés

En savoir plus

Salaires et partage des bénéfices

P.E.E.

En janvier 2001 nous avons institué un Plan d’Épargne Entreprise ouvert à tous les salariés des filiales et investi à 95 % en actions Thermador Groupe.
Jusqu’à 2012 l’abondement a été de 100 % du montant souscrit par le salarié avec un maximum de 1 000 €.
L’abondement maximum a ensuite évolué d’année en année.
En 2020, l’abondement a été de 300 % pour les 300 premiers euros investis, 150 % pour la tranche de 301 à 1 000 euros, 30 % pour la tranche de 1 001 à 1 500 euros soit un maximum de 2 100 €. Le montant total apporté par les salariés a été de 2 057 K€ et le montant de l’abondement a été de 794 K€. 453 salariés (sur 566) ont souscrit, à l’occasion d’une augmentation de 1 % du capital qui leur a été réservée. Profitant des possibilités données par la loi PACTE, les salariés ont bénéficié d’une décote de 40 % sur l’achat des titres en échange d’un engagement de conservation durant 10 ans de leurs parts.
Au 31 décembre 2020, le PEE détenait 322 000 titres, soit 3,5 % du capital.

 

RÉMUNÉRATION FIXE

Dans les filiales historiques du groupe, la partie fixe de la rémunération est versée sur 13 mois (le 13e mois est versé pour moitié en juin, pour moitié en novembre). Elle est revue annuellement en tenant compte du développement de chacun dans sa fonction et de l’évolution du coût de la vie. Nous prêtons une attention toute particulière aux salaires les plus bas qui sont bien supérieurs à ceux du marché dans notre secteur.
Chez FGinox et Sodeco Valves, la partie fixe de la rémunération est versée sur 12 mois.

RÉMUNÉRATION VARIABLE

Depuis toujours au sein des filiales du groupe Thermador, les bénéfices sont partagés avec les salariés. Avant même l’existence de l’intéressement légal, nous avons instauré un intéressement « maison » au sein de Thermador, première société créée dans l’histoire du groupe.
Cette pratique vertueuse s’est répandue par la suite dans les autres sociétés.
Le partage des bénéfices est l’aboutissement d’une année de travail durant laquelle les équipes de direction présentent mensuellement au personnel le compte d’exploitation de chaque filiale.
Chacun peut comprendre comment s’élabore le résultat annuel et quelle masse sera distribuée. La répartition de cette masse est faite par l’équipe dirigeante, tenant compte de la façon la plus équitable possible des performances de chacun.
Dans chaque filiale, le montant de la rémunération variable dépend donc du niveau de résultat ce qui implique des écarts importants entre les sociétés : cela varie de 1 à 33 % du salaire. La moyenne dans le groupe se situe à 18 % du salaire brut annuel.
Pour Jetly, Sferaco et FGinox, soit 179 salariés, les primes annuelles et la participation ou l’intéressement sont versés en février de l’année suivante.
Pour les autres filiales, les primes sont versées sur les feuilles de paie du mois de décembre. Elles ne sont soumises à aucun blocage et sont donc immédiatement disponibles.
Sur nos comptes d’exploitation, la masse salariale représente environ 11,7 % du chiffre d’affaires (voir tableau page 112).
Dans le domaine des salaires, nous pratiquons depuis toujours une politique de transparence. Dans chaque filiale, une fois par an, nous affichons tous les salaires mensuels et annuels, y compris bien sûr ceux des dirigeants. Cela présente l’énorme avantage de limiter la propagation d’idées fausses et de tous nous contraindre à une grande cohérence. Nous nous efforçons de partager cette bonne pratique avec les sociétés acquises depuis 2015, en leur laissant le temps de se préparer à ce changement de pratique.
La fourchette des salaires bruts dans le groupe Thermador s’établit entre 21 et 311,5 K€ (salaires annuels pour 12 mois de présence), avec un salaire moyen annuel de 50,3 K€.
Pour des postes équivalents, les femmes et les hommes ayant une formation et une expérience similaires bénéficient du même traitement.

UNE CONSOMMATION ET UNE PRODUCTION DURABLES

La production et les modes de consommation sont le quotidien des entreprises, leur rôle est central pour la réussite de cet objectif. Quelles que soient leurs activités, elles doivent progressivement faire face à l’épuisement des ressources et à la dégradation de l’environnement. Ce phénomène expose les producteurs et les utilisateurs de ces matières à des risques de pénurie et de volatilité des coûts, ainsi qu’à des contraintes de compensation ou de restauration de l’environnement. Nous devons donc anticiper ces risques et participer aux changements des modes de production et de consommation.


RÉDUIRE L’UTILISATION DE MATIÈRE ET D’ÉNERGIE, LA PRODUCTION DE DÉCHETS, SE TRADUIT PAR DES ÉCONOMIES DANS NOS ACHATS, MAIS ÉGALEMENT DANS LE TRAITEMENT DE NOS DÉCHETS.


LA CULTURE DE L’ÉCONOMIE

La société Thermador a démarré son activité avec des moyens très limités. Nous avons gardé de cette époque l’habitude de les économiser. Cela se traduit par des décisions prises par la direction, mais aussi, et surtout, par le comportement responsable de chaque personne à l’intérieur du groupe.

Nos équipes étant regroupées au sein de sociétés de petite taille, chaque personne se sent personnellement concernée : un gaspillage engendre une augmentation des frais et une baisse du bénéfice. Nous prenons donc garde d’éteindre les lumières lorsque nous quittons les bureaux, de fermer les fenêtres lorsque le chauffage fonctionne et de chauffer (et climatiser) sans excès.

Nous installons des capteurs de présence et de seuils lumineux pour allumer et éteindre automatiquement les éclairages électriques. Toujours pour consommer moins d’électricité, notre système d’information comprend 159 serveurs virtuels.

CARACTÈRE POLLUANT DE NOTRE ACTIVITÉ

L’activité principale de nos filiales est la distribution. Certaines d’entre elles réalisent de l’assemblage ou de la personnalisation de produits. Ces activités n’ont pas de caractère polluant.

Nos bâtiments dont nous possédons la grande majorité sont construits dans le respect strict de la règlementation. Avant toute construction, l’ensemble des diagnostics est réalisé : étude de sols, démolition, en cas de présence d’amiante.

GESTION DES DÉCHETS

Nos déchets sont considérés comme des déchets non dangereux (D.N.D.).
Nous prêtons une attention particulière à la conception des emballages. Nous confions à des sociétés spécialisées le traitement, le recyclage et la revalorisation de nos déchets, essentiellement composés de carton, papier et bois.

À la suite d’un audit des déchets réalisé chez Sectoriel, ayant pour but d’augmenter la part recyclée et la responsabilisation de chacun, il a été décidé que le tri des déchets serait désormais effectué à la source. Chaque service, du magasin à l’atelier de motorisation en passant par les bureaux, trie ses déchets par catégorie avec pour chaque type une benne et un circuit de traitement dédié.

En 2018, un audit des prestataires en place nous a conduits à en sélectionner un nouveau sur des critères de traçabilité du traitement de nos déchets et de recyclage à 100 % de tous nos déchets. Nos filiales ont basculé le traitement de ces déchets en 2018 avec ce nouveau prestataire. Nos prestataires référencés pour le traitement de nos déchets sont ISO 14001.

L’objectif est d’augmenter la part de nos déchets recyclés.
Nous réutilisons les emballages soit en l’état soit en les broyant pour les réutiliser en produits de calage. Cela a trois vertus : moins de déchets, une économie en frais d’emballage et la réduction des emballages plastiques.
Les matériels retournés par nos clients sont renvoyés aux usines ou confiés à nos prestataires locaux référencés qui trient le laiton, le cuivre, l’aluminium et les métaux ferreux.
Nos déchets informatiques (serveurs, ordinateurs…) ainsi que nos anciens mobiliers de bureau et nos racks sont revendus à des sociétés spécialisées dans le retraitement de ces déchets ou donnés à des associations telles qu’Emmaüs ou des foyers de sans-abris.

ENGAGEMENTS FORTS DE NOS SALARIÉS

Notre groupe transversal Thermavert est force de propositions quant au traitement de nos déchets du quotidien (papier, bouteilles, déchets alimentaires...). En 2020, nous avons lancé le tri sélectif pour les déchets verre et plastique sur nos sites à Saint-Quentin-Fallavier (Isère). Cette action vient en complément du tri du papier réalisé dans chacune de nos filiales. Nous avons donc mis en place deux réceptacles pendant une période de six mois avec l’objectif d’évaluer le volume. D’autre part, nos filiales ont organisé le tri des papiers, des stylos, des piles et des cartouches d’encre.

Philippe Arthaud (Jetly) a pris l’initiative de livrer deux conteneurs sur le parking de Thermador, afin de pouvoir trier les déchets verre et plastique. Ces réceptacles, pris en charge par Jetly, sont mis à disposition des filiales pour une période de six mois avec l’objectif d’évaluer le volume qu’ils représentent. Ils sont exclusivement réservés aux filiales et non aux usages personnels des salariés. Chaque société peut récolter les déchets verre et plastique dans des bacs et venir les transférer chez Thermador. Dans six mois, le groupe environnement évaluera l’intérêt de cette démarche et tiendra l’ensemble des salariés au courant de la suite.

DURABILITÉ DE NOS PRODUITS

De l’approvisionnement au SAV, nos filiales sont attentives au cycle de vie des produits qu’elles mettent à leur catalogue. La réflexion commence dès la conception avec la collaboration avec nos fournisseurs pour concevoir des produits réparables ou des produits avec une recyclabilité. À titre d’exemple, notre filiale Axelair met en avant ses gammes de conduits contenant de l’isolant ouate de polyester issue du recyclage des bouteilles en plastique (PE+/100 % recyclage). Beaucoup de leurs produits contiennent des matériaux recyclables, à l’image des conduits de VMC en polyéthylène haute densité, qui n’a pas non plus besoin de solvant pour coller les feuilles entre elles. Pour assurer la réparabilité de nos produits, le nombre de pièces détachées stockées de nos filiales a fortement augmenté, entraînant une nouvelle façon de penser le stockage de ces références de plus petite taille et dont la rotation est plus faible que nos produits habituels. Nous utilisons des tours mécanisées pour optimiser la surface de stockage utilisée et réduire également les temps de déplacement de nos magasiniers.

Nous travaillons également en étroite collaboration avec nos fournisseurs pour fournir des vues éclatées des produits permettant d’identifier rapidement les pièces défectueuses et de proposer une solution de remplacement. Ces données sont toutes informatisées et mises à disposition de nos clients via nos sites Internet.

Enfin, les services SAV et ateliers de réparation de nos filiales sont largement étoffés et modernisés, notamment avec l’ouverture d’un site web de « e-sav » chez Mecafer, le doublement des postes à l’atelier chez Dipra pour la réparation des pompes d’arrosage ou encore l’accroissement des surfaces dédiées aux ateliers de réparation dans nos entrepôts.

INVENTER LES MODES DE CONSOMMATION DE DEMAIN PERMET DE PRENDRE DE L’AVANCE SUR SES COMPÉTITEURS ET SUR DE FUTURES RÉGLEMENTATIONS.

Certaines de nos filiales commercialisent des produits qui permettent d’économiser les ressources naturelles : des systèmes de récupération d’eau de pluie, des accessoires pour les pompes à chaleur, systèmes solaires, chaudières à bois ou comptage des calories, des pompes classe A, à faible consommation d’électricité, des vannes d’équilibrage hydraulique permettant une juste répartition de la chaleur ou du froid dans les immeubles de bureaux, des compteurs d’eau connectés, des robinets sanitaires équipés d’économiseurs et des systèmes de ventilation à double flux.

Thermador commercialise des ballons de production d’eau chaude sanitaire spécialement conçus pour un fonctionnement avec des pompes à chaleur air/eau. Cette solution brevetée par notre partenaire Cordivari® permet d’optimiser l’utilisation de la pompe à chaleur tout en apportant un maximum d’économie d’énergie et un confort instantané à l’utilisateur par rapport aux solutions classiques.

Jetly commercialise une gamme de pompes Esybox Line qui apporte confort et économie d’eau grâce à la technologie du moteur à variation de vitesse. Ces pompes conçues et fabriquées par DAB® sont destinées à des applications domestiques et résidentielles. L’Esybox reprend toutes les technologies intelligentes de la surpression à l’heure actuelle : pompe auto-amorçante, pilotage et protection du moteur par variateur de vitesse, simplicité d’installation et de paramétrage. Grâce à la variation de vitesse, un surpresseur Esybox permet de réaliser entre 30 % et 50 % d’économie d’énergie sur une année de fonctionnement.

Tout ceci illustre l’accélération du développement des produits écoresponsables dans les gammes distribuées par nos filiales. Nous répondons à la demande des utilisateurs et travaillons à la transformation de nos marchés sur des solutions à faible empreinte.




LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

Conscient des émissions de gaz à effet de serre (G.E.S.) générés par nos activités, nos consommations d’énergie, les transports, nous avons travaillé sur l’évaluation de notre empreinte carbone.



En 2017, nous avons été retenus parmi 30 PME et ETI au niveau mondial pour être accompagnés dans notre démarche de transition vers une économie bas carbone. Un cabinet de consultants spécialisé dans la gestion de projet « bas carbone » nous a assistés dans la collecte et l’évaluation de nos émissions de gaz à effet de serre. Nous avons placé la gouvernance du sujet « climat » au sommet de notre organigramme de notre entreprise. Cette démarche nous a permis d’établir notre plan de réduction de gaz à effet de serre à un horizon de 5 ans, soit 2022.

Le principal enjeu carbone pour Thermador Groupe est la performance environnementale des produits vendus. Le deuxième enjeu est le transport et donc le choix des prestataires de transport. La question de l’énergie consommée sur site est plus secondaire, mais elle peut faire l’objet d’actions d’efficacité énergétique très ciblées.

Nous avons poursuivi notre travail sur notre bilan d’émission de gaz à effet de serre. Ce bilan concerne l’ensemble des sociétés incluses dans le périmètre de consolidation. Nous avons mesuré les émissions directes liées à notre activité correspondant aux scopes 1 et 2 de la réglementation.
Les émissions directes de gaz à effet de serre liées à la combustion d’énergies primaires sur site sont estimées à 524 tonnes équivalent CO2 en 2020.

Le bâtiment de Dipra a été démoli puis reconstruit en intégrant une meilleure efficacité énergétique. Une meilleure isolation avec l’utilisation de panneaux rayonnants pour la partie chauffage et climatisation offre un bon compromis entre le confort et l’efficacité énergétique. Nous avons intégré des cuves à récupération d’eau de pluie pour les eaux sanitaires et sommes en attente de la mise en place de panneaux photovoltaïques.
En parallèle, les efforts se poursuivent en matière de bonnes pratiques partagées par le groupe Thermavert : éteindre les lumières, ordinateurs et imprimantes les nuits et week-ends ou encore fermer les volets pour limiter les déperditions énergétiques des bâtiments.

Émissions directes fugitives en 2020
Fluide frigorigèneQuantité consomméeFacteur d'émissionEmissions en Teq CO2
R410a8,5 kg1 924 kgCO2e par kg de fluide16,35

*Aucune recharge de nos climatiseurs en 2019

Émissions indirectes liés à la consommation d'électricité en 2020
Électricité consommés (kWh)Facteur d'émissionÉmissions en Teq CO2
2 397 6680,0599 kgCO2e / kWh en France
0,4200 kgCO2e / kWh en Europe
195

Émissions directes des sources fixes de combustion en 2020
CombustionQuantité consomméeFacteur d'émissionEmissions en Teq CO2
Gaz naturel2 724 642 en PCS et 2 454 632 en PCI0,204 kgCO2e / kWh PCI (combustion)501
Fuel domestique8 469 litres2,68 kgCO2e / litre (combustion)25,2


Émissions directes des sources mobiles à moteur thermique 2020
Nombre de kmFacteur d'émissionÉmissions en Teq CO2
2 829 2650,151 kgCO2e / véhicule.km (combustion)427,2

p


ÉMISSIONS DIRECTES LIÉES AUX DÉPLACEMENTS DE NOS SALARIÉS

Nos commerciaux itinérants ne bénéficient pas de carte essence « entreprise ». Lorsqu’ils utilisent leur véhicule pour des déplacements professionnels, ils sont remboursés sur la base d’un forfait. Leur intérêt est de pratiquer l’écoconduite. Lorsqu’ils louent des véhicules, ils se limitent à des modèles de petite taille, qui consomment peu de carburant. Par ailleurs, nous invitons les salariés à habiter à moins de 50 km de leur lieu de travail.

Les trajets interfiliaux pour nos filiales basées à Saint-Quentin-Fallavier sont réalisés le plus souvent à pied ou à vélo électrique. Cinq de nos filiales se sont dotées de systèmes de vidéoconférence permettant de réduire les déplacements.

Notre unique restaurant d’entreprises est situé à moins d’un kilomètre de nos filiales basées à Saint-Quentin-Fallavier. Sa gestion est assurée par un prestataire extérieur.

Chaque année depuis maintenant 5 ans, nos filiales participent au Challenge mobilité Auvergne-Rhône-Alpes visant à promouvoir l’ensemble des alternatives à la voiture individuelle (vélo, marche, transports en commun, covoiturage…) et initier des comportements vertueux. Onze de nos filiales ont participé à ce challenge avec des taux de participation supérieurs à 80 %.

Au travers d’une de nos filiales, les salariés du groupe qui le souhaitent peuvent recharger leur véhicule électrique à un coût modique avec de l’énergie verte (non nucléaire).

Dans le cadre des travaux du groupe Thermavert, nous avons collaboré avec la CAPI (Communauté d’Agglomération Porte d’Isère) pour élaborer un plan de mobilité. Nos salariés ont participé à un questionnaire afin de lister les actions pouvant être mises en place pour réduire le bilan carbone des déplacements domicile-travail. Les solutions possibles sont le développement du co-voiturage, le développement des trajets utilisant les transports en commun et le télétravail. Toutes ces pistes vont être étudiées pour proposer à nos salariés des solutions adaptées.

ÉMISSIONS DIRECTES LIÉES AUX TRANSPORTS DE MARCHANDISES

Nos marchandises sont essentiellement transportées par voie routière et maritime.

Notre organisation logistique très concentrée permet à nos partenaires transporteurs d’optimiser les ramasses sur notre zone. Cela se traduit par des frais d’expéditions à nos clients extrêmement bas dans notre profession.

En amont, nos volumes et nos stocks sont suffisamment importants pour ainsi optimiser les transports des marchandises. La consommation de carburant ramenée à chaque produit est la plus faible possible.

ENGAGEMENT DE NOS PARTENAIRES TRANSPORTEURS

 

Sept de nos partenaires transporteurs ont signé la Charte d’engagements volontaires de l’ADEME Objectifs CO2. Ces partenaires signataires présentent 89 % du tonnage expédié. Ils ont tout d’abord réalisé un diagnostic CO2 pour ensuite définir un plan d’action pour réduire leurs émissions. Chaque année ils communiquent un bilan de leurs actions à l’ADEME.

Cet engagement est valable sur trois ans. Dix de nos partenaires ont la certification ISO 14001 et représentent 78 % du tonnage expédié.

 




LIMITER LES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DE NOTRE ACTIVITÉ

En tant qu’entreprise nous sommes concernés par la biodiversité de manière directe ou indirecte au travers de nos activités économiques.



Cinq de nos sites ont fait réaliser une étude à l’APIE (Association Porte de l’Isère Environnement) : PBtub, Sectoriel, Jetly, Dipra et Sferaco. Nous avons décidé de mettre en œuvre l’intégralité de leurs recommandations pour favoriser la biodiversité dans l’environnement proche des bâtiments occupés par ses filiales. Cela représente 32 800 m² d’espaces verts autour des sites de Saint-Quentin-Fallavier. 206 espèces ont été inventoriées.

Les différentes réalisations : passage réservé pour la petite faune au travers des clôtures, plantation de haies champêtres servant de refuge à de nombreuses espèces, plantation d’arbres fruitiers, d’une prairie fleurie et d’herbes aromatiques, arrachage des espèces invasives, pose de nichoirs à oiseaux et d’un hôtel à insectes.

Chez Sectoriel, deux ruches ont élu domicile sur le toit du bâtiment depuis avril 2017. Les espaces verts ont été plantés en privilégiant les essences locales, les mellifères et en intégrant la mise en place d’un verger.

Au dépôt logistique de Corbas début juillet, l’équipe a constaté la présence d’un essaim d’abeilles sous un quai de déchargement, et s’est mise en quête d’une personne qui pourrait les récupérer sans risque de les tuer. Sur les conseils d’un spécialiste de la « désinsectisation », FGinox a contacté un apiculteur passionné, qui est arrivé sur place en moins de dix minutes et a pu les récupérer sans difficulté. Celles-ci ont été placées en quarantaine, afin de détecter d’éventuelles maladies et laisser la Reine pondre de nouveau. Une fois la quarantaine passée, ces abeilles seront données à des apiculteurs locaux. Préservons les précieuses abeilles, ayons les bons gestes pour l’environnement !

Sectoriel loue des moutons d’Ouessant pour l’entretien de ses espaces verts. Cette action s’inscrit dans un objectif à la fois écologique, pour privilégier l’éco-pâturage à la tonte thermique, et social, car il a été démontré que la présence d’animaux sur le lieu de travail a des propriétés relaxantes.

Un salarié de Dipra a également suivi une formation sur le thème « Conciliation biodiversité et espaces à vocation économique ». Cette formation a permis d’approfondir la réflexion menée sur les espaces verts du bâtiment Dipra et d’aboutir à l’élaboration d’un projet de marre biologique.

Après les aménagements écologiques réalisés sur nos différents sites, nous avons constaté la présence de plus d’une dizaine de plants d’orchidées sauvages en mai et juin sur les terrains de Thermador, de Jetly, de Pbtub et de Syveco. Les fleurs de cette espèce (Ophrys abeille) sont protégées et rares.





JUSTICE ET PAIX

La paix, l’État de droit, l’encadrement par des lois et une justice efficace créent un contexte favorable pour les acteurs économiques, publics et privés, en assurant le cadre d’une concurrence loyale, la possibilité d’innover, d’entreprendre et de développer ses activités. Éradiquer la corruption, c’est améliorer l’image de l’entreprise et ses marges de manœuvre pour soutenir le développement économique et contribuer à l’atteinte des Objectifs de Développement Durable.



RESPECT DES DROITS DE L’HOMME

Les filiales du groupe sur le périmètre retenu étant en France et en Belgique, le respect de la réglementation française et belge suffit à assurer la promotion et le respect des dispositions fondamentales de l’OIT (interdiction du travail des enfants, liberté d’association, élimination du travail forcé, etc.).

CODE DE BONNE CONDUITE

Ce code de bonne conduite a été traduit en cinq langues. Sa présentation a été faite dans chaque filiale au travers de nos réunions générales. Les instances représentatives du personnel ont été également consultées sur l’adoption de ce code de conduite. Nos filiales ont également rajouté dans leurs règlements intérieurs la référence à ce code. Nos partenaires clients et fournisseurs ont été informés de son existence et il leur a été demandé de le respecter dans le cadre de nos relations d’affaires.

LOI SAPIN 2 ANTICORRUPTION

En 2020, nous avons poursuivi sur la mise en place de notre dispositif anticorruption.

Notre groupe s’est doté d’une politique cadeaux et invitations et d’une politique de dons et mécénat. Nous avons finalisé la rédaction de la cartographie de nos risques couvrant toutes nos activités. Celle-ci sera présentée à notre comité d’audit en juillet 2021 et à nos Commissaires aux Comptes.

La revue des écritures comptables a été réalisée par un cabinet extérieur via un outil digital. Cela nous a permis d’identifier les comptes comptables plus sensibles et les types d’écritures sur lesquels notre analyse devra se concentrer.

La formation de nos salariés exposés avait été un des sujets principaux en 2019. En 2020, nous avons sélectionné une plateforme digitale nous permettant de mettre en ligne notre questionnaire travaillé dans le cadre du groupe de travail anticorruption de Middlenext. Cet outil est destiné à nos salariés non exposés.

Quant aux sanctions disciplinaires, elles ont été établies dans le cadre des alertes qui nous ont été communiquées lorsque cela le nécessitait. Notre comité d’éthique s’est réuni deux fois cette année pour échanger sur le traitement des alertes qui sont intégralement remontées par la voie hiérarchique.

CHARTE BOURSIÈRE ET RESPECT DE «MARKET ABUSE REGULATION»

En cohérence avec notre politique de transparence, chaque salarié de Thermador Groupe ou de ses filiales, quel que soit son niveau de responsabilité, détient de manière occasionnelle ou permanente des informations privilégiées. Tous les salariés ont donc signé une charte boursière précisant leur devoir de confidentialité et les modalités d’achat ou de vente des actions Thermador Groupe, dans le respect de la réglementation européenne «Market Abuse Regulation». Cette charte est également présentée sous forme graphique pour faciliter sa compréhension.

MISE EN PLACE DU RÈGLEMENT GÉNÉRAL DE LA PROTECTION DES DONNÉES (RGPD)

Ce règlement, en vigueur depuis mai 2018, encadre le traitement des données provenant des citoyens de l’ensemble des États de l’Union européenne. Toutes les organisations doivent désormais assurer une protection optimale des données à chaque instant, être en mesure de la démontrer en documentant leur conformité et justifier de la finalité de leur collecte de données personnelles et de la conservation des données.
Afin de respecter ce règlement dans le groupe, plusieurs actions ont été mises en place. Adeline Porcher a été nommée D.P.O. (Déléguée à la Protection des Données). Le groupe a également fait réaliser un audit par un cabinet externe qui a restitué une cartographie de nos activités de traitement de données personnelles et rédigé ainsi des registres de traitement à adapter à chaque filiale.
En 2019, les travaux de formalisation de nos registres des traitements, de revue des C.G.V. et de rédaction de la politique de données ont été faits. Le déploiement de ce registre de traitement et la vérification de la conformité des sous-traitants se sont poursuivis en 2020.

FOURNISSEURS

Les dirigeants du groupe portent la responsabilité des relations avec nos fournisseurs. Notre bonne conduite se résume par quelques principes simples :
• Nous travaillons avec une vision à moyen ou long terme.
• Nous sommes transparents vis-à-vis de nos fournisseurs et leur disons clairement ce que nous attendons d’eux.
• Le prix n’est pas l’unique critère de sélection de nos fournisseurs.
• Nous prêtons attention à leur pérennité, à la qualité des produits ou services qu’ils nous proposent, à leur transparence, à leur politique commerciale et à leur réactivité.
Nous visitons nous-mêmes les sites de productions et contrôlons ainsi que les salariés de nos fournisseurs sont bien traités.

CO-CONSTRUCTION AVEC LES ACTEURS LOCAUX (MAIRIE, PRÉFET, DREAL…) et CONTRIBUTION À L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE LOCALE

CO-CONSTRUCTION AVEC LES ACTEURS LOCAUX (MAIRIE, PRÉFET, DREAL…)
Nos bâtiments sont construits selon les normes et préconisations édictées par la DREAL. Toutes les analyses de sol et des matériaux avant démolition sont réalisées en amont des constructions nouvelles pour nos filiales.

CONTRIBUTION À L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE LOCALE
Nous employons 450 personnes habitant dans leur grande majorité la région Auvergne-Rhône-Alpes. Nos bâtiments sont régulièrement
entretenus et présentent un aspect extérieur irréprochable. Nous entretenons avec les collectivités locales et nos voisins des relations cordiales et constructives.
Nous faisons travailler très régulièrement des entreprises locales : transports, architecture, maçonnerie, travaux publics, second œuvre du bâtiment, informatique, restauration collective, mutuelle, centre d’adaptation par le travail (E.S.A.T.).

CONTRIBUTION À L’ÉVOLUTION DE LA RÈGLEMENTATION DANS NOS DOMAINES D’ACTIVITÉ

Les dirigeants et leurs équipes sont actifs au sein des syndicats professionnels présents dans nos domaines d’activité. Nous sommes ainsi présents dans six syndicats : INOHA, ADFRI, COCHEBAT, FNAS et I.F.E.P. (Industriels français de l’Eau de Pluie).
Nous soulignerons particulièrement l’implication de PBtub et Thermacome. Nos deux filiales participent et agissent au sein du COCHEBAT, respectivement en tant que trésorier et président.
COCHEBAT est un syndicat national qui regroupe la plupart des acteurs en surfaces rayonnantes basse température et distribution d’eau chaude et froide sanitaire. La première préoccupation du syndicat est de valoriser la qualité des produits et solutions proposées lesquelles, tout en assurant un excellent niveau de confort, sont peu consommatrices en énergie, préservent la qualité de l’air, et libèrent de la surface habitable. Le syndicat participe également aux réflexions et travaux relatifs à l’analyse du cycle de vie, l’impact carbone des produits en mettant à disposition des F.D.E.S. (Fiches de Déclarations Environnementales et Sanitaires).

NOS ACTIONS EN MATIÈRE DE DONS ET DU MÉCÉNAT

Les actions à l’initiative de nos filiales
Le montant total des dons versés par les filiales du groupe en 2020 s'élève à 39 K€. Chaque filiale est libre de sa politique de dons.
Une politique de dons et de mécénat a été rédigée au niveau de Thermador Groupe. Certaines de nos filiales s’en sont inspirées.
Thermador a appliqué cette politique en répartissant ses dons selon trois critères : pays en voie de développement, recherche médicale et formation. Quatre associations présentées par les salariés ont bénéficié du soutien de Thermador. Cette liste est revue chaque année ce qui permet d’impliquer pleinement les salariés.
Sferaco a également impliqué ses salariés. Ils sont invités à transmettre le nom d’une association à laquelle ils souhaitent que leur entreprise participe. La seule obligation fixée par la direction est l’implication du salarié dans cette association sous forme de bénévolat ou de dons.
La direction laisse la parole à un membre des associations choisies une à deux fois par an lors des réunions générales mensuelles pour se présenter.
Sectoriel a sélectionné trois associations autour de deux causes : les sans-abris et la recherche contre le cancer.
Au-delà des dons financiers, nos équipes s’engagent dans des opérations de solidarité. Sous l’impulsion de l’équipe marketing de Jetly (Éric Garot, Pierre Palmero et Victoire Lacome-Rigobert) toutes les filiales
de Thermador Groupe à Saint-Quentin-Fallavier ont participé la semaine du 7 décembre à la collecte en faveur de l’association Les Restos du Cœur. 600 kg de produits ont ainsi été récoltés.
Merci au centre des Restos du Cœur de Villefontaine et à tous les salariés qui se sont investis dans cette action.

Action sociale initiée auprès des Apprentis d’Auteuil
Une action sociale a été initiée au niveau du groupe auprès des Apprentis d’Auteuil, association nationale reconnue d’utilité publique qui, entre autres, permet à des jeunes en difficulté de construire un vrai projet d’avenir en leur proposant plusieurs solutions d’accompagnement et des formations pour faciliter leur insertion socio-professionnelle.
Les propositions d’actions élaborées avec les encadrants de l’association et listées dans le DEU 2019 (cf. page 74) n’ont cependant pas pu être menées à bien à cause de la crise sanitaire.
Mais nous avons fait don au Lycée Professionnel Jean-Marie Vianney de La Côte-Saint-André (38260) de la bonification de fin d’année qu’Air France nous a attribuée (au titre de l’année 2019) afin que cet établissement finance un projet réduisant son empreinte carbone.
Le lycée a choisi d’affecter ce don de 4 300 € environ à l’achat d’un scooter électrique pour faciliter les déplacements des jeunes.
De plus, plusieurs filiales de Saint-Quentin-Fallavier ont versé leur taxe d’apprentissage à ce même lycée.

CRÉATION ET MAINTIEN DE L’EMPLOI DE QUALITÉ EN FRANCE

L’expérience nous a montré encore très récemment le fort attachement de nos salariés à leur région de résidence.
Souhaitant prioritairement nous attacher leur fidélité, nous respectons leur ancrage régional.
Ainsi, parmi les 668 salariés du groupe, 603 habitent en France, 39 en Belgique, 3 aux Pays-Bas, 1 en Allemagne, 1 en Hongrie, 12 en Espagne et 9 en Chine. En France, nos implantations physiques se situent à Saint-Quentin-Fallavier, Valence, Vierzon, Etigny, Saint-Maur-des-Fossés, Bischheim et Saint-James.
Cette diversité est le résultat de nos récentes acquisitions qui furent très souvent rendues possibles par notre engagement de respecter l’attachement des salariés à leur région d’origine.
En 2020, nos entreprises ont créé 24 nouveaux postes en France.